VERMICULITE

VERMICULITE

La vermiculite est un minéral phyllosilicate qui ressemble en apparence le mica et est composé de silicium, aluminium, oxygène, hydrogène, fer et magnésium. Elle peut être trouvée en Amérique du Nord et du Sud, Afrique du Sud, Ouganda, Zimbabwe, Kenya et Russie. Les dépôts sont extraits avec des techniques pour minière à ciel ouvert. Après avoir trouvé dans certaines minières, comme en Libby, Montana, de l'amiante avec la vermiculite, à partir du 1990 toutes les minières ont été testée pour contamination à l'amiante. 

Quand exposée à la chaleur, l'humidité dans la vermiculite se transforme en chaleur, causant ainsi sa dilatation. Les écailles sont donc changées en  des granules qui peuvent atteindre une longueur trente fois supérieure. Ce processus s'appelle exfoliation.

Ce phénomène a été observé pour la première fois par Thomas H Webb du Massachusetts en 1824 après avoir expérimenté sur ce qui était considérée une variété de talc. Il suggéra de le renommer Vermiculite, du Latin "vermiculor" qui veut dire "être plein de vers", en raison de l'apparence du processus d'exfoliation. Au temps de sa découverte, la vermiculite n'avait pas d'utilisations pratiques et son extraction ne serait pas une proposition commerciale concrète jusqu'aux années 1920.

La vermiculite exfoliée est légère, propre, sans risques, ininflammable, de faible conductivité thermique, rétrécit très peu aux hautes températures et retient l'humidité. En raison de ces propriétés, la vermiculite a plusieurs utilisation, principalement comme isolant et barrière contre la chaleur, mais aussi pour l'horticulture, comme panneau acoustique ou comme emballage.

Avec l'addition d'un adhésif polymère, la vermiculite peut être pressée en forme d'un panneau, ressemblant d'apparence une plaque de plâtre.